Internationale nødhjælpsorganisationers samarbejder med private virksomheder: National kultur eller organisationens brand som afgørende indikator for valg af kommunikation

Mathilde Saxtorph

Student thesis: Master thesis

Abstract

Les associations humanitaires internationales en collaborations avec les entreprises - les indicateurs décisifs dans la communication des associations vers les entreprises, la culture nationale ou la marque de l'association Resumé: Ce mémoire s’interroge sur la possibilité de trouver des différences nationales dans une association humanitaire internationale, et tente de savoir si ces différences ont une influence directe sur la communication à destination des entreprises. Je pose deux hypothèses différentes quant au problème de la communication d’une organisation humanitaire à destination des entreprises. Plus précisément, l’enjeux étant une collaboration qui peut améliorer le profil RSE des entreprises et fournir aux associations des partenaires commerciaux stables. La première hypothèse est qu'il est possible de trouver des différences nationales dans une même association humanitaire internationale. La deuxième hypothèse suppose que la marque, l’image et l'histoire de l’association humanitaire internationale prévalent sur les différences culturelles. Pour analyser les deux hypothèses j'ai choisi trois associations humanitaires internationales : Care International, Oxfam et Le Mouvement international de la Croix-Rouge et Croissent-Rouge en trois pays : La Grande-Bretagne, le Danemark et la France. La base pour l'analyse est l’ensemble des informations relatives à leurs valeurs, leur travail et la communication dirigée vers les entreprises sur les sites internet nationale de chaque organisation. Le cadre théorique pour ce mémoire est divisé entre deux théoriciens. Le premier est Geert Hofstede, un théoricien très connu dans le domaine de la culture nationale. J'ai utilisé principalement trois de ces indicateurs : l'index de distance par rapport au pouvoir, indice évitement-incertitude et enfin la masculinité contre la féminité. Ce sont les dimensions où on observe une différence plus substantielle entre les trois pays. L'autre théoricien de la culture est Ronald P. Rohner. Sa définition de la culture d'un pays intègre des aspects sociétaux. Selon lui, l'interaction humaine dans une société est une collaboration entre les 1 aspects culturels et non culturels, et, il n’est pas possible de dire, comme Hofstede, que toutes les valeurs d'un pays ont un fond culturel. Finalement la théorie relative aux parties prenantes de R. Edward Freeman convient pour analyser les sujets plus proches et les affaires commerciales. Comme le suggérais la première hypothèse, il est possible de trouver quelques différences nationales entre les trois pays notamment des différences relatives au développement et à l'évolution de la RSE. Il est aussi possible de trouver les différences culturelles ou sociales. En revanche, il est impossible de placer ces différences définitivement dans une des dimensions proposées par Hofstede. En résumé, il y a des différences sociales et culturelles entre les trois pays, mais elles n'ont pas d’influence définitive par rapport aux collaborations entre les associations humanitaires internationales et les entreprises. La deuxième hypothèse suppose que la marque d'une association humanitaire connu guide la communication de l'association aux entreprises par rapport à la possibilité d'une collaboration. Presque toutes les associations reçoivent des offres pour établir des collaborations avec les entreprises, seulement Oxfam France s’abstient dans cette démarche. Les associations connaissent les avantages pour les entreprises quand elles s’associent avec une association reconnue dotée d’une marque forte qui bénéficie d’une notoriété puissante. Les associations utilisent tous les moyens accessibles pour atteindre leurs objectifs, ici le désir des entreprises de manifester leurs responsabilités sociales. Ainsi il n'est pas possible de soutenir la première hypothèse, mais il est possible de soutenir la deuxième.

EducationsCand.ling.merc Erhvervssprog og International Erhvervskommunikation (Multikulturel Kommunikation i Organisationer), (Graduate Programme) Final Thesis
LanguageDanish
Publication date2017
Number of pages225