frie prædikativer på moderne fransk: En analyse af brugen af det frie prædikativ på fransk og dets oversættelse til dansk

Elisa Greve Kriegbaum

Student thesis: Master thesis

Abstract

L’objectif du présent mémoire est d’étudier l’emploi d’attribut libre en français et sa traduction vers le danois sur le base de nombreux exemples provenant de textes de trois medias françaises : L’Express, Top Santé et Les Echos. La motivation principale de l’étude est la différence entre l’emploi d’attribut libre en danois et en français, ce qui pose des problèmes fondamentaux à l’égard de la traduction. L’étude est basée sur la théorie de l’attribut libre en danois et en français, les procédés spécifiques de la traduction d’attribut libre selon Hanne Korzen (1999, 2004) et les procédés générales selon Lita Lundquist (2010). De plus, je travaille sur la base de deux hypothèses : 1) L’attribut libre se compose de différents types de syntagmes suivant les différentes médias et 2) L’analyse pourrait montrer de nouvelles possibilités de traduction que celles proposées plus tôt par d’autres grammairiens. L’analyse montre que je peux affirmer les deux hypothèses. Tout d’abord, L’Express et Top Santé ont le plus de groupes participe passé tandis que Les Echos a le plus de groupes participe présent. De plus, les groupes nominaux sont ceux que sont le plus appliquées dans Les Echos tandis que les groupes adjectivaux et les constructions absolues du type 2 sont ceux qui sont le plus fréquents dans Top Santé. En outre, l’analyse montre que le plupart des groupes participe présent viennent de Les Echos, tandis qu’il y a d’autant de groupes participe passé dans L’Express comme dans Top Santé. Ensuite, l’étude montre qu’il y a des groupes nominaux, des adjectifs et des verbes particuliers qui sont bien appliqués dans les différents medias, parmi ceux-ci le groupe nominal plus forte baisse du Cac 40/plus forte hausse du Cac 40 dans Les Echos, le groupe adjectival riche en/pauvre en dans Top Santé et les verbes d’opinion dans L’Express et les Echos. Enfin, la construction absolue du type 2 est plus fréquente dans les textes concernant des exercices dans Top Santé. En ce qui concerne la traduction de l’attribut libre vers le danois, je peux conclure que la proposition coordonnée est la solution la plus favorable, à la différence de la solution proposée par Korzen que soit la subordonné circonstancielle. Selon mon analyse, la subordonné circonstancielle est seulement à préférer quand l’attribut libre exprime une valeur temporelle, conditionnelle ou concessive. En cas de valeur causale, je propose la proposition coordonnée avec la conjonction derfor. Parfois, l’attribut libre peut aussi être transformé en un groupe nominal, une subordonné relative et traduite par une préposition.

EducationsMA in International Business Communication (Intercultural Marketing), (Graduate Programme) Final Thesis
LanguageDanish
Publication date2014
Number of pages140