Arktis: Fredelig udvikling eller militær konflikt?

Anders Frandsen

Student thesis: Master thesis

Abstract

La demande de ressources énergétiques augmente à un rythme sidérant. Avec les changements climatiques, la région Arctique connaît un intérêt international sans précédent. Le réchauffement climatique et la fonte des glaces facilitent l’accès aux ressources dans cette région, qui possède d’intéressantes ressources naturelles (pétroles, gaz et minérals). En même temps la fonte de l’Arctique ouvre aussi de nouvelles routes commerciales maritimes qui pourraient rediriger le trafic maritime du monde entier. L’Arctique est en passe de devenir un enjeu stratégique et économique majeur. C’est dans cette perspective qu’on a commencé à discuter la politique de sécurité de cette région. En 2008, les cinq États côtiers de l’Arctique, le Canada, la Russie, le Danemark, la Norvège et les États-Unis ont adopté la déclaration d’Ilulissat, dans laquelle ils indiquaient rester attachés au cadre juridique comme la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Selon les cinq états cette déclaration constitue une base solide pour assurer un développement pacifique et coopératif. En même temps, les États arctiques ont commencé à réarmer leurs capacités militaires afin de pouvoir opérer dans la région. Enfin, le Canada et la Russie ont annoncé qu’ils étaient prêts à utiliser la force militaire pour protéger leurs intérêts et leur souveraineté dans cette zone. C’est la complexité entre un développement pacifique et un possible conflit militaire en Arctique qui sera abordée dans cette thèse. Pour analyser l’essor d’une politique de sécurité en Arctique, j’ai utilisé trois approches théoriques ; le complexe de sécurité, le réalisme et l’idéalisme.

EducationsMA in International Business Communication (Intercultural Marketing), (Graduate Programme) Final Thesis
LanguageDanish
Publication date2012
Number of pages102