Procedural Approach of Reading: Floating Categories and Elastic Units

Research output: Contribution to journalJournal articleResearchpeer-review

Abstract

L’article vise trois objectifs différents, mais intégrés : le français langue étrangère, la lecture et les textes spécialisés, trois objectifs qui nous situent au cœur de la linguistique textuelle contrastive, avec des excursions dans la linguistique cognitive et ses réflexions sur le rôle de différents types de savoir : savoir sur la langue, sur le texte et sur le monde. Dans la perspective procédurale de la lecture, nous considérons les catégories textuelles : discours, genre et type de texte comme des déclencheurs d’attentes « descendants », et les unités linguistiques, à déterminer par leur forme, fonction et frontières, comme des déclencheurs « ascendants » du traitement « en ligne » du matériau linguistique arrivant. Nous illustrerons comment ces deux procédures, descendante et ascendante, se combinent dans une « lecture raisonnée », de prédiction-identification-vérification-(correction), où catégories textuelles et unités linguistiques se concrétisent et se déterminent en cours de route, tout selon le savoir linguistique, textuel et du monde, du lecteur.
Translated title of the contributionProcedural Approach of Reading : Floating Categories and Elastic Units
L’article vise trois objectifs différents, mais intégrés : le français langue étrangère, la lecture et les textes spécialisés, trois objectifs qui nous situent au cœur de la linguistique textuelle contrastive, avec des excursions dans la linguistique cognitive et ses réflexions sur le rôle de différents types de savoir : savoir sur la langue, sur le texte et sur le monde. Dans la perspective procédurale de la lecture, nous considérons les catégories textuelles : discours, genre et type de texte comme des déclencheurs d’attentes « descendants », et les unités linguistiques, à déterminer par leur forme, fonction et frontières, comme des déclencheurs « ascendants » du traitement « en ligne » du matériau linguistique arrivant. Nous illustrerons comment ces deux procédures, descendante et ascendante, se combinent dans une « lecture raisonnée », de prédiction-identification-vérification-(correction), où catégories textuelles et unités linguistiques se concrétisent et se déterminent en cours de route, tout selon le savoir linguistique, textuel et du monde, du lecteur.
LanguageFrench
JournalSemiotica
Issue number223
Pages141-152
Number of pages12
ISSN0037-1998
DOIs
StatePublished - Jul 2018

Bibliographical note

CBS Library does not have access to the material

Keywords

  • Linguistique textuelle contrastive
  • Français langue étrangère
  • Textes spécialisés
  • Lecture
  • Perspective procédurale

Cite this

@article{5d5d5140d1f64e37846526a7b4c5d43e,
title = "Approche proc{\'e}durale de la lecture: Cat{\'e}gories flottantes et unit{\'e}s {\'e}lastiques",
abstract = "L’article vise trois objectifs diff{\'e}rents, mais int{\'e}gr{\'e}s : le fran{\cc}ais langue {\'e}trang{\`e}re, la lecture et les textes sp{\'e}cialis{\'e}s, trois objectifs qui nous situent au cœur de la linguistique textuelle contrastive, avec des excursions dans la linguistique cognitive et ses r{\'e}flexions sur le r{\^o}le de diff{\'e}rents types de savoir : savoir sur la langue, sur le texte et sur le monde. Dans la perspective proc{\'e}durale de la lecture, nous consid{\'e}rons les cat{\'e}gories textuelles : discours, genre et type de texte comme des d{\'e}clencheurs d’attentes « descendants », et les unit{\'e}s linguistiques, {\`a} d{\'e}terminer par leur forme, fonction et fronti{\`e}res, comme des d{\'e}clencheurs « ascendants » du traitement « en ligne » du mat{\'e}riau linguistique arrivant. Nous illustrerons comment ces deux proc{\'e}dures, descendante et ascendante, se combinent dans une « lecture raisonn{\'e}e », de pr{\'e}diction-identification-v{\'e}rification-(correction), o{\`u} cat{\'e}gories textuelles et unit{\'e}s linguistiques se concr{\'e}tisent et se d{\'e}terminent en cours de route, tout selon le savoir linguistique, textuel et du monde, du lecteur.",
keywords = "Linguistique textuelle contrastive, Fran{\cc}ais langue {\'e}trang{\`e}re, Textes sp{\'e}cialis{\'e}s, Lecture, Perspective proc{\'e}durale, Linguistique textuelle contrastive, Fran{\cc}ais langue {\'e}trang{\`e}re, Textes sp{\'e}cialis{\'e}s, Lecture, Perspective proc{\'e}durale",
author = "Lundquist, {Lita Sander}",
note = "CBS Bibliotek har ikke adgang til materialet",
year = "2018",
month = "7",
doi = "10.1515/sem-2017-0022",
language = "Fransk",
pages = "141--152",
journal = "Semiotica",
issn = "0037-1998",
publisher = "Mouton de Gruyter",
number = "223",

}

Approche procédurale de la lecture : Catégories flottantes et unités élastiques. / Lundquist, Lita Sander.

In: Semiotica, No. 223, 07.2018, p. 141-152.

Research output: Contribution to journalJournal articleResearchpeer-review

TY - JOUR

T1 - Approche procédurale de la lecture

T2 - Semiotica

AU - Lundquist,Lita Sander

N1 - CBS Bibliotek har ikke adgang til materialet

PY - 2018/7

Y1 - 2018/7

N2 - L’article vise trois objectifs différents, mais intégrés : le français langue étrangère, la lecture et les textes spécialisés, trois objectifs qui nous situent au cœur de la linguistique textuelle contrastive, avec des excursions dans la linguistique cognitive et ses réflexions sur le rôle de différents types de savoir : savoir sur la langue, sur le texte et sur le monde. Dans la perspective procédurale de la lecture, nous considérons les catégories textuelles : discours, genre et type de texte comme des déclencheurs d’attentes « descendants », et les unités linguistiques, à déterminer par leur forme, fonction et frontières, comme des déclencheurs « ascendants » du traitement « en ligne » du matériau linguistique arrivant. Nous illustrerons comment ces deux procédures, descendante et ascendante, se combinent dans une « lecture raisonnée », de prédiction-identification-vérification-(correction), où catégories textuelles et unités linguistiques se concrétisent et se déterminent en cours de route, tout selon le savoir linguistique, textuel et du monde, du lecteur.

AB - L’article vise trois objectifs différents, mais intégrés : le français langue étrangère, la lecture et les textes spécialisés, trois objectifs qui nous situent au cœur de la linguistique textuelle contrastive, avec des excursions dans la linguistique cognitive et ses réflexions sur le rôle de différents types de savoir : savoir sur la langue, sur le texte et sur le monde. Dans la perspective procédurale de la lecture, nous considérons les catégories textuelles : discours, genre et type de texte comme des déclencheurs d’attentes « descendants », et les unités linguistiques, à déterminer par leur forme, fonction et frontières, comme des déclencheurs « ascendants » du traitement « en ligne » du matériau linguistique arrivant. Nous illustrerons comment ces deux procédures, descendante et ascendante, se combinent dans une « lecture raisonnée », de prédiction-identification-vérification-(correction), où catégories textuelles et unités linguistiques se concrétisent et se déterminent en cours de route, tout selon le savoir linguistique, textuel et du monde, du lecteur.

KW - Linguistique textuelle contrastive

KW - Français langue étrangère

KW - Textes spécialisés

KW - Lecture

KW - Perspective procédurale

KW - Linguistique textuelle contrastive

KW - Français langue étrangère

KW - Textes spécialisés

KW - Lecture

KW - Perspective procédurale

U2 - 10.1515/sem-2017-0022

DO - 10.1515/sem-2017-0022

M3 - Tidsskriftartikel

SP - 141

EP - 152

JO - Semiotica

JF - Semiotica

SN - 0037-1998

IS - 223

ER -