Le tournant "matériel" dans la théorie néo-institutionnaliste

Eva Boxenbaum, Isabelle Huault, Bernard Leca

Research output: Chapter in Book/Report/Conference proceedingBook chapterResearchpeer-review

Abstract

Dans ce chapitre, nous rendons compte du tournant matériel qui s’amorce actuellement au sein de l’analyse institutionnelle, comme dans de nombreux autres domaines de la recherche en organisation (Jarzabkowski et Pinch, 2013). Pour cela, nous nous appuyons sur les acquis des Science and Technology Studies (STS) qui inspirent la théorie des organisations de manière générale. Nous mettons en évidence quelques éléments structurants de la théorie néo-institutionnaliste (TNI) et des STS, pour en souligner les différences et les écarts paradigmatiques. Nous notons ensuite l’irruption de la dimension matérielle au sein du néo-institutionnalisme et rendons compte de quelques recherches récentes s’inscrivant dans cette perspective. Finalement, nous proposons quelques pistes de recherche prometteuses pour tirer le meilleur parti de la fertilisation croisée entre la TNI et les STS.
Original languageFrench
Title of host publicationThéories des Organisations : Nouveaux tournants
EditorsFrançois-Xavier de Vaujany, Anthony Hussenot, Jean-François Chanlat
Place of PublicationParis
PublisherEconomica
Publication date2016
Pages227-238
Chapter10
ISBN (Print)9782717868265
Publication statusPublished - 2016
SeriesGestion
ISSN0296-1997

Cite this

Boxenbaum, E., Huault, I., & Leca, B. (2016). Le tournant "matériel" dans la théorie néo-institutionnaliste. In F-X. D. Vaujany, A. Hussenot, & J-F. Chanlat (Eds.), Théories des Organisations: Nouveaux tournants (pp. 227-238). Economica. Gestion