Représentation bureaucratique et politique linguistique de l'Union européenne

Fabrice Andreone, Magali Gravier

Publikation: Bidrag til tidsskriftTidsskriftartikelForskning

Abstrakt

Depuis peu, la théorie de la bureaucratie représentative suscite l’intérêt de chercheurs en administration publique internationale (International Public Administration). Jusqu’à présent, ce nouveau champ de recherches s’intéresse principalement à l’Union européenne et à la notion d’équilibre géographique. Notre étude applique cette théorie à une politique qui n’attire pas suffisamment l’attention des chercheurs en sciences administrative et politique : la politique linguistique de l’Union européenne. La contribution présente, tout d’abord, la théorie de la bureaucratie représentative (I) ; puis elle présente les éléments de la représentation linguistique dans la fonction publique européenne (II). Elle montre, d’un côté, que certains États membres sont demandeurs d’un degré suffisant de représentation linguistique dans l’appareil bureaucratique communautaire et, de l’autre, que la Cour comme la Commission sont réceptives à ces demandes.
OriginalsprogFransk
TidsskriftRevue de l'Union européenne
Udgave nummer650
Sider (fra-til)421-431
Antal sider11
ISSN2647-6363
StatusUdgivet - jul. 2021

Citationsformater