Les Danois sont-ils des incompris?

Irène Baron, Lita Sander Lundquist*

*Corresponding author af dette arbejde

Publikation: Bidrag til tidsskriftTidsskriftartikelForskningpeer review

Abstract

L’article se fonde sur la théorie de la typologie lexicale développée par Michael Herslund et sur l’application de ses travaux aux rapports entre langage, cognition et identité. La langue, en effet, n’est pas seulement un moyen de communication mais également de conceptualisation. Ainsi va-t-elle jouer un rôle dans la manière de concevoir le monde et dans l’établissement d’une « identité nationale », à savoir la manière dont les habitants d’un pays, dans leurs relations sociales, vont se distinguer de ceux d’autres pays. L’article traite plus spécifiquement des difficultés que rencontrent les locuteurs danois dans leurs rapports avec leurs homologues français.
OriginalsprogFransk
TidsskriftActa Linguistica Hafniensia: International Journal of Linguistics
Vol/bind55
Udgave nummerSupplement 1
Sider (fra-til)147-167
Antal sider21
ISSN0374-0463
DOI
StatusUdgivet - 2023

Bibliografisk note

Published online: 30 October 2023.

Emneord

  • langues endocentriques et exocentriques
  • la langue comme moyen de conceptualisation
  • lexicalisation
  • identité nationale

Citationsformater