Quatre réactions organisationnelles idéal-typiques aux réformes du nouveau management public et quelques conséquences

Tor Hernes*

*Corresponding author af dette arbejde

Publikation: Bidrag til tidsskriftTidsskriftartikelForskningpeer review

Abstrakt

Avec la double priorité qu’il accorde au service et à la responsabilité, le nouveau management public (NMP) accentue la tension inhérente entre la logique du service et celle de la responsabilité dans l’administration publique locale. La présente communication analyse, du point de vue de la théorie de l’organisation, les réactions organisationnelles possibles aux tensions provoquées par l’introduction du NMP. Nous identifions quatre réactions organisationnelles idéal-typiques possibles au NMP. D’abord, le couplage souple entre les fonctions et les individus. Deuxièmement, la paralysie, par laquelle le conflit non résolu entraîne une dégradation générale des services. Troisièmement, le découplage ritualiste, dans le sens d’un découplage entre les pratiques épousées et celles mises en œuvre. Quatrièmement, l’adaptation organique, par laquelle la tension est traitée de façon constructive grâce à une différentiation structurelle et culturelle interne. Nous examinons les causes et les conséquences éventuelles de chacune de ces réactions à la gestion.
Bidragets oversatte titelFour ideal-type Organizational Responses to New Public Management Reforms and Some Consequences
OriginalsprogFransk
TidsskriftRevue Internationale des Sciences Administratives
Vol/bind71
Udgave nummer1
Sider (fra-til)5-18
Antal sider14
ISSN0303-965X
DOI
StatusUdgivet - 2005
Udgivet eksterntJa

Citationsformater